ÎLE D´OLÉRON

Du 5 au 12 juillet un groupe de 10 élèves de 3º et 1º de Eso de notre lycée ont participé dans un projet interculturel avec d´autres jeunes de Monreal del Campo (Teruel) et dix jeunes français. Ils ont passé une semaine à l´ Île d´Oléron en découvrant la région et en faisant des activités sportives et de convivialité. Ce projet a été organisé par la mairie de Huesca en collaboration avec Monreal del Campo et Oléron.

Île d´Oléron est située dans le golfe de Gascogne, en région Nouvelle-Aquitaine, au large des côtes de la Charente-Maritime dont elle fait partie. Plus grande île française métropolitaine après la Corse, avec 30 km de long sur 8 km dans sa plus grande largeur, elle a une superficie de 174 km2 et plus de 21 000 habitants permanents. Elle est surnomée “Oléron la lumineuse”.

Depuis le 1966, l’île est reliée au continent par le pont de l’île d’Oléron.

Voici ce qu´ils nous ont raconté après le séjour à l´Île d´Oléron:

ENLACE FOTOS

Le voyage

Le voyage a été très long, au début nous ne parlions qu’entre nous et avec personne d’autre, étant un long voyage en bus, nous avons pu faire plusieurs choses comme parler, dormir et manger. Pendant le voyage, nous nous sommes arrêtés quelques fois pour aller aux toilettes et pour manger quelque chose. Au retour, le voyage s’est mieux passé parce qu’on se connaissait tous, sans aucun doute cette année je répéterais le camp encore une fois.

Andrea

Participants

Dans ce campament, nous étions environ 30 personnes de 13 à 15 ans. Nous venions de trois endroits différents, 10 d’entre nous venaient de Huesca, 10 de Teruel et le reste d’Île Oleron, où nous étions logés. Au début nous avons eu du mal à nous faire des amis, mais grâce aux activités proposeés par les moniteurs nous avons apris a nous connaître. Comme nous n’étions pas tous du même âge, nous nous sommes divisés en deux grands groupes, l’un, des garçons et des filles d’environ 13 ans et l’autre des plus grands. Mais nous nous entendions tous très bien, et nous n’avons eu aucun problème.

Inés

L’hébergement

Nous étions logés dans un camping au Dolus d’Oléron, une commune située presque au centre de l’Île d’Oléron. Nous n’avions pas de cabanes, mais pas de tentes non plus. Il y avait cinq structures circulaires qui ressemblaient à des tentes de cirque. Au centre de chaque «tente» il avait une table et autour de l´espace centrale il y avait cinq «chambres» avec deux lits et une armoire de tissu. Donc, au total, dans une tente pouvaient dormir dix personnes. 

Je crois que l’hébergement a été original, mais nous avons eu quelques petits problèmes avec les insectes et les araignées: c´est la nature!

Le pire: la propreté (des bains surtout) et les repas français

Le meilleur: Faire connaissance d´autres jeunes comme nous. On a appris plein de choses d’eux et en même temps on a visité de nouveaux endroits. 

Personnellement je n’avais jamais été dans ce type d’hébergement et à L’Île d’Oléron non plus. Je me suis bien amusée et j’espère que l’année prochaine on pouura l´organiser (en Espagne)!

Lidia et Inés

Le sport à Oléron

À l’ île d’Oléron nous allions surfer mais nous n’avons pas eu de chance parce qu’il n’y avait pas de vagues, alors on ne pouvait pas surfer et nous avons passé une bonne journée à la plage.

Comme nous voulions surfer, les moniteurs ont décidé d’ aller à la plage un autre jour. Les vagues étaient très petites mais  ils ont loué des planches à pour ceux qui voulaient surfer. C´était difficile mais nous nous sommes beaucoup amusés.

Pour se déplacer du camping jusqu’à la plage on a pris des vélos. En total nous sommes allés à la plage 3 jours et le premier qu’on a pris les vélos, on était fatigués parce que le moniteur français nous a conduit à une plage un peu loin du camping mais les autres jours c´était mieux. 

Finalement, on n’ a pas beaucoup surfé mais c’est très bien à la plage.

Le meilleur d’Oléron a été connaître des personnes et la convivialité dans le camping et le pire à été le repas du camping.

Martina

Les excursions

Pendant la semaine qu’on a été dans l’île on a fait plusieurs excursions. Le deuxième jour on est allée à la Rochelle, une ville très proche de l’île. On est allée en bateau et on a visité un musée et une exposition d’un bateau. Les français qui étaient de l’île nous ont montré un peu la ville et les lieux les plus remarquables.

On a aussi fait des excursions à vélo et on est allé deux jours à la plage pour faire du surf. On a visité un petit marché où on a mangé des chichis très bons. Et pour finir, on a visité des salines ou une dame nous a expliqué tout le procès qu’on doit faire pour obtenir du sel.

LE MEILLEUR: les amis qu’on a faits. Après dîner on faisait beaucoup de jeux et on jouait aussi ou billard. 

LE PIRE: le repas. On a mangé très mal et c’est vrai qu’en Espagne on mange très bien!!

Yaiza

Une anecdote

Une nuit, le moniteur français nous a dit que nous devions ramasser du bois et le ramener dans une plaine. Tout le monde a commencé à ramasser des bâtons. Certains ont plutôt cueilli des arbres entiers!! quand ils étaient tous nous les avons mis ensemble et le moniteur a fait un feu avec assez d’extincteurs de sécurité etc …quand le feu était déjà allumé nous avons formé des groupes et préparé un jeu, puis nous l’avons fait ensemble. Nous avons entendu des sirènes, mais nous n’avons pas donné aucune importance et à la fin, deux pompiers ont apparu et nous avons été obligé de l´éteindre. D´une part nous avons passé un très bon moment mais finalemant nous avons eu froid.

Pablo