Un día de cine en francés

Mercredi 5 décembre les élèves de 4ºESO, 1º y 2º BTO du lycée Lucas Mallada ont assisté, dans le cadre du programme “Un día de cine”, à l’émission du film VANDAL(2013) du réalisateur Hélier Cisterne.

Chérif commet, à nouveau, un acte irréfléchi, illégal. Il a enfreint la loi. Les lois. Celle, écrite, qui dit que le vol est un délit. Celle, tacite, qui rompt le contrat familial qui lui intime d’agir en conformité avec les valeurs de sa mère, d’être un modèle pour son jeune frère. On lui donne une dernière chance. Quelle chance ? La solitude ? Un environnement familial plus pesant encore que le précédent ? Le graffiti surgit:

Les périodes de tensions politiques donnent toujours lieu à un développement particulier du graffiti urbain : pendant les révolutions, sous l’occupation, pendant les guerres. Sous la Commune de Paris, en mai 1968, sur le mur de Berlin ou dans les régions où se posent des problèmes d’autonomie (Irlande du Nord, Palestine). De nous jours: le graffiti.

En classe de français on a parlé du street art.

L’auteur des graffitis :

  • C’est un “street artist” ? ou
  • chien qui pisse ?